Bienvenue à bord du trimaran
FenêtréA-MixBuffet

Retrouvez ici l'actualité du bateau FenêtréA-MixBuffet et de son skipper Erwan Le Roux.

Erwan Le Roux : souvenirs et anecdotes de Rhum

Le 04-10-18

A un mois, jour pour jour, du coup d’envoi de la mythique Route du Rhum - Destination Guadeloupe, Erwan Le Roux, tenant du titre chez les Multi50, livre ses meilleurs souvenirs et quelques anecdotes concernant la fameuse transat. Extraits choisis.

Le troisième Rhum, forcément différent des deux premiers ?

« Oui et non. Les objectifs ne sont pas si différents car une fois encore, le but principal reste d’arriver en Guadeloupe. Lors de mon dernier Rhum, je suis parti dans cet état d’esprit, avec évidemment la volonté de faire une perf. Cette année, bien sûr, je pars aussi avec l’envie de gagner mais je sais que cette transat entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre ne ressemblera pas aux deux précédentes, (en 2010 et en 2014, ndlr). La concurrence ne sera pas la même, les conditions et les faits de course non plus d’autant que les bateaux ont beaucoup progressé, de même que les pilotes automatiques. Je ne m’attends pas à un copié-collé de quelque-chose que je connais déjà. C’est d’ailleurs pour ça que j’y vais. J’aime justement ces moments où on ne maîtrise pas tout. Une traversée de l’Atlantique, en solo qui plus est, est toujours pleine de surprises. »

Une première image de Rhum

« Pour mon 20e anniversaire, en septembre 1994, ma sœur m’a offert un cadeau : un croquis sous verre du départ de la Route du Rhum 1990 avec les signatures des marins de l’époque. Quelques mois plus tard, la course a eu lieu avec, à l’arrivée, la victoire de Laurent Bourgnon que j’avais suivie comme un gamin. Ça a vraiment été mon premier rapport avec cette transat légendaire et j’en garde un souvenir fort. Le truc totalement mythique, c’est qu’en 2014, 20 ans plus tard donc, je me suis retrouvé à Saint-Malo lors d’une émission en direct avec, en face de moi, Laurent. Un moment incroyable pour moi. ».

Le(s) meilleur(s) souvenir(s) du Rhum

« Ma victoire, il y a quatre ans, reste naturellement mon meilleur souvenir mais il y a un autre temps fort que je garde en tête : l’arrivée de Marc Guillemot sur Biscuits La Trinitaine lors de l’édition 2002. Cette année-là, la flotte avait été décimée par des conditions dantesques et seuls trois 60 pieds ORMA sur les 18 au départ avaient réussi à boucler le parcours. Cette image de lui sur la ligne en Guadeloupe avec le bras de son bateau réparé et le solent de Groupama m’a profondément marqué. Pour moi, elle résumait, à elle seule, la difficulté de cette 7e édition juste incroyable. Ça a été un moment fort en émotions, un souvenir intense de mon premier Rhum en tant que préparateur. »

La Route du Rhum, une course à part ?

« Assurément. La Route du Rhum est une vraie aventure, une épreuve unique qui réunit à la fois des pros et des amateurs qui peuvent ainsi toucher du doigt une carrière qu’ils auraient voulu avoir ou simplement réaliser un rêve et se faire plaisir. Personnellement, c’est une épreuve que je compare aux Jeux Olympiques. Le Rhum a lieu tous les quatre ans et rassemble plein de catégories différentes. Pour moi, c’est véritablement les J.O. de la course au large. C’est l’aboutissement de quatre ans de travail et d’investissement. C’est vraiment un évènement unique. »

Le parcours

« On sait que les premières 24 heures sont assez déterminantes. En tous les cas, sur les deux dernières éditions que j’ai faites, elles l’ont été. Cette année, ça risque d’être pareil, même si, c’est évidemment la configuration météo qui définira la donne. Je ne serais pas étonné que cette 11e édition soit musclée, avec plusieurs dépressions à passer et peut-être même une route très nord. C’est vraiment un scénario auquel je m’attends… et pour lequel je suis prêt. »

La concurrence

« Elle est aujourd’hui très homogène et c’est top. Ces dernières années, la classe Mulit50 a réussi à rassembler des skippers de talent tels que Thibaut Vauchel-Camus, Thierry Bouchard ou Armel Tripon. C’est super pour des gens comme Lalou Roucayrol, Gilles Lamiré ou moi, présents sur le circuit depuis plus longtemps. Cela nous pousse dans nos retranchements. Le niveau sportif est du coup plus élevé et les teams se sont professionnalisés. Aujourd’hui, six bateaux peuvent gagner. La victoire, pour celui qui la décrochera, n’en sera donc que plus belle. »

Sinon, ton rhum, tu l’aimes comment ?

« Vieux avec un glaçon ! »

Erwan Le Roux et la Route du Rhum en chiffres



Crédit photo: © Jacques Vapillon

Next

Rentrée bien chargée pour Erwan Le Roux

Le 11-09-18

Après avoir enchainé deux semaines intenses de courses, avec d’abord le Trophée des Multicoques de Saint-Quay-Portrieux où il a décroché une belle victoire, puis le Grand Prix Valdys – Multi50 entre Roscoff et Douarnenez où il s’est octroyé une deuxième place, Erwan Le Roux affiche un programme bien chargé en cette période. Outre sa rentrée à l’Université de Bretagne Ouest où il entame une formation d’Accompagnateur de Performance, le skipper de FenêtréA – Mix Buffet se prépare en effet à effectuer une transatlantique sur le maxi Spindrift 2 entre Newport et La Trinité-sur-Mer, puis à intensifier les sessions d’entraînement en solitaire en vue de la mythique Route du Rhum – Destination Guadeloupe dont le coup d’envoi se rapproche à vitesse grand V.

Un Grand Prix Valdys – Multi50 âprement disputé.

Le Grand Prix Valdys – Multi50 s’est achevé ce week-end, après neuf jours de compétition et 14 manches disputées parmi lesquelles une grande course de 150 milles entre Roscoff et Douarnenez. Au terme d’un duel infernal avec Arkema, Erwan Le Roux et ses hommes ont finalement concédé la première place pour seulement un tout petit point. « Ce que je vais retenir de ce Grand Prix Valdys, c’est que le bateau a bien progressé dans certaines conditions, et notamment dans celles que l’on avait ciblées. Je suis très content du nouveau gennaker, du nouveau solent et des voiles qui vont me servir à la Route du Rhum en général, en particulier quand le vent commence à devenir plus fort. Le bateau est plus à l’aise et j’ai de super sensations à la barre. D’ailleurs, j’ai vraiment hâte d’aller renaviguer dans la brise. »

De retour sur les bancs de l’école

Ce lundi, Erwan Le Roux a repris le chemin de l’école. Le skipper de FenêtréA – Mix Buffet a, en effet, fait sa rentrée à l’Université Bretagne Ouest où il va suivre, ces deux prochaines années, une formation avec, à la clé, un diplôme universitaire Accompagnateur de Performance. Le but : devenir coach auprès de personnes évoluant dans le monde du sport ou de l’entreprise. « Après cette semaine à Brest, j’aurai une semaine de formation par mois à l’ENV, à Quiberon. Ça me fait évidemment un peu bizarre de retourner à l’école mais le but pour moi, c’est d’avoir tous les outils nécessaires pour monter une entreprise de management de skippers au large. Grâce à mon expérience aujourd’hui, j’ai beaucoup d’idées à mettre en place et au service de la course au large pour professionnaliser notre milieu et y attirer de nouvelles personnes ».

Une bulle d’air sur Spindrift 2

Dans quelques jours, Erwan Le Roux s’envolera pour Newport où il retrouvera l’équipage de Spindrift 2 mené par Yann Guichard. Ensemble, ils effectueront une transatlantique d’entrainement jusqu’à La Trinité-sur-Mer, port d’attache du maxi trimaran. Une traversée de l’Atlantique Nord express, forcément enrichissante pour le skipper de FenêtréA – Mix Buffet. « J’ai commencé à naviguer à bord de Spindrift 2 à l’automne 2016. Je me suis bien intégré à l’équipage et je suis super content d’avoir la chance de retourner sur l’eau avec lui régulièrement. Pour moi, c’est une super expérience. A bord, je suis seulement équipier, mais je découvre beaucoup et apprends tout le temps.»

Multiplication des entraînements en solo en octobre

Dans la foulée de sa traversée de l’Atlantique, Erwan Le Roux attaquera la dernière ligne droite de sa préparation à la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, l’épreuve mythique dans laquelle il vise, rappelons-le, une deuxième victoire consécutive. Pour cela, il multipliera début octobre et autant que possible les entraînements en solitaire. « Dans l’immédiat, le bateau va rentrer dans une phase un peu technique car les gars de l’équipe vont le démonter afin de vérifier les points névralgiques. Ensuite, ils le remettront dans une configuration solitaire. Je reprendrai alors les entraînements début octobre avec des phases spécifiques pour les manœuvres puis des phases plus longues, en partant 36 heures au large. L’idée, c’est vraiment de naviguer à bloc dans la configuration de départ de la Route du Rhum. Faire des sorties d’un jour et demi va me permettre de me mettre dans l’ambiance de la transat car à cette période, les nuits sont déjà plus fraiches et les jours plus courts »



Crédit photo: © Jacques Vapillon

Next

Dans les rangs du Grand Prix Valdys - Multi50

Le 26-08-18

Moins d’une semaine après leur victoire au Trophée des Multicoques - Baie de Saint-Brieuc, Erwan Le Roux et ses hommes sont d’ores et déjà de retour aux affaires.

Ce vendredi, ils ont rendez-vous pour leur dernière épreuve de la saison avant la fameuse Route du Rhum – Destination Guadeloupe : le Grand Prix Valdys – Multi50.
Nouvel évènement dans le calendrier de la classe, ce GP a pour originalité de mixer à la fois des parcours côtiers, une grande course de 350 milles et des runs de vitesse, de mêler des gens d’univers différents comme le sport, l’art et l’entreprise, mais aussi de faire la connexion entre les quatre centres du groupe Valdys implantés à Roscoff, Douarnenez, Pornichet et Saint-Jean-de-Monts.
« L’épreuve offre un format très complet et répond pleinement aux attentes de la classe Multi50. Nous allons recevoir des VIP à bord de nos bateaux et ainsi avoir l’opportunité de leur faire découvrir notre sport mais aussi ce dont nous sommes capables avec nos machines », explique Erwan qui compte également sur cette dernière confrontation avant La Route du Rhum pour valider un certain nombre de points.
« Le Trophée des Multicoques le week-end dernier nous a permis de dégager des axes de travail de façon à aborder sereinement la préparation de la dernière ligne droite avant le Rhum », détaille le skipper de FenêtréA -Mix Buffet qui va notamment se concentrer sur les réglages du bateau en général, mais aussi sur ceux de ses nouvelles voiles (gennaker et solent). « Nous avons besoin de valider quelques configurations puis nous avons encore un peu de boulot à effectuer sur la centrale pour que le pilote fonctionne parfaitement ».

Si Erwan a, avant tout, des objectifs de travail sur ce Grand Prix Valdys, il ne serait évidemment pas fâché de décrocher une nouvelle victoire cette saison. « Un bon résultat serait la cerise sur le gâteau. Nous sommes évidemment des compétiteurs, mais le but principal, c’est vraiment de profiter de l’occasion pour affiner les choses de manière à ce que je puisse utiliser le bateau du mieux possible en novembre prochain ».

Erwan régatera ces prochains jours (jusqu’au 8 septembre), avec Adam Currier, Clément Bouyssou, Mathieu Renault puis Mayeul Riffet ou Julien Villion en fonction de l’exercice.



Crédit photo: © JM LIOT

Next

Et de six pour Erwan Le Roux au Trophée des Multicoques Baie de Saint-Brieuc !

Le 26-08-18

Déjà vainqueur du Trophée des Multicoques Baie de Saint-Brieuc en 2009 en tant qu’équipier sur Crêpes Wahou ! de Frank-Yves Escoffier, puis en 2013, 2014, 2015 et 2017 en tant que skipper, Erwan Le Roux a inscrit une nouvelle fois la course à son palmarès ce dimanche. Le navigateur morbihannais, épaulé par Adam Currier, Clément Bouyssou, Mathieu Renault et Julien Villion, s’est en effet imposé à Saint-Quay-Portrieux au terme de sept belles courses et d’une formidable bagarre avec l’ensemble de ses concurrents de la prochaine Route du Rhum – Destination Guadeloupe.

Après sept courses âprement disputées vendredi et samedi, FenêtréA – Mix Buffet et les cinq autres Multi50 en lice dans cette 14ème édition du Trophée des Multicoques Baie de Saint-Brieuc avaient rendez-vous ce dimanche pour les ultimes régates, sauf que la météo a contraint les organisateurs à annuler les régates du jour. « On aurait sans doute pu faire une manche ce matin avant que le vent ne forcisse trop mais le comité de course a préféré jouer la carte de la prudence », a indiqué Erwan Le Roux, un peu déçu de ne pas avoir rempilé pour de nouvelles courses, mais satisfait d’avoir raflé la victoire sur l’épreuve qui lui réussit plutôt bien. « On a remporté trois courses, mais on a aussi encaissé des manches de 3e et de 4e. Jamais ça n’a été aussi dur de gagner mais c’est tant mieux ! », se réjouit Erwan Le Roux, évidemment ravi de voir que le niveau de la classe est à ce point homogène à moins de deux mois du coup d’envoi de la plus mythique des transats en solitaire. « C’est vraiment quelque chose que l’on recherchait depuis plusieurs années. Le niveau sportif est beaucoup monté et nous assistons aujourd’hui à des régates au contact vraiment spectaculaires », et d’évoquer certains temps forts de la course comme des départs au top pour les six bateaux, des passages de marques très disputés ou des bords lancés à près de 30 nœuds au coude à coude. « Il y a eu un match incroyable. Vraiment, c’était top. Au final, nous décrochons la victoire pour avoir été un peu plus réguliers que les autres mais ce que je retiens avant tout, c’est que ce Trophée a été parfait à tous les niveaux car, à l’arrivée, les marins sont contents et les invités aussi », a détaillé Erwan dont la monture va rejoindre le port de Bloscon à Roscoff dès lundi afin d’être en mesure d’attaquer les entrainements du Grand Prix Valdys – Multi50 à partir de mercredi.

Classement général (après 7 courses) :
1. FenêtréA Mix Buffet (Erwan Le Roux) 10 points ;
2. Arkema (Lalou Roucayrol) 13 pts ;
3. Solidaires en Peloton - ARSEP (Thibaut Vauchel-Camus) 15 pts ;
4. Réauté Chocolat (Armel Tripon) 16 pts ;
5. Ciela Village (Thierry Bouchard) 30 pts ;
6. La French Tech Rennes Saint-Malo (Gilles Lamiré) 36 pts



Crédit photo: © JM LIOT

Next

L’heure de la rentrée a sonné pour FenêtréA – Mix Buffet

Le 24-08-18

Après un break bien mérité en début de mois, Erwan Le Roux et l’ensemble du team FenêtréA – Mix Buffet ont repris les entraînements ce début de semaine, et réattaquent les choses sérieuses dans le cadre de la 13e édition du Trophée des Multicoques - Baie de Saint-Brieuc. L’épreuve débute aujourd'hui à Saint-Quay-Portrieux avec, au programme, trois jours de compétition lors desquels les six Multi50 en lice vont s’affronter à la fois sur des parcours construits et des grands parcours côtiers.

« L’évènement va ouvrir la dernière ligne droite de notre préparation à la Route du Rhum. Nous allons donc abattre nos cartes en sortant notamment nos voiles neuves. La confrontation va nous permettre de voir si elles sont bien dessinées et de trouver les bons réglages. Nous avons notamment énormément travaillé sur le gennaker en mettant à profit toute notre expérience du multicoque et nous avons de grandes attentes le concernant. Ce week-end va donc un peu être le moment de vérité sur cette voile que nous avons vraiment adaptée au bateau spécifiquement en vue de la Route du Rhum », explique Erwan qui se réjouit de faire son retour aux affaires, d’autant que la météo s’annonce relativement soutenue. « Le Trophée devrait être assez venté. C’est top et ça va nous faire du bien de naviguer à nouveau dans des conditions un peu toniques après un été plutôt marqué par le petit temps. En plus, le plateau présent est vraiment super car il est identique à celui que nous allons retrouver sur la transat cet automne et les équipages sont vraiment de qualité. Cela promet un très bon niveau sportif », détaille le skipper de FenétréA – Mix Buffet, déjà quintuple vainqueur de l’épreuve (en 2009 sur Crêpes Whaou ! puis en 2013, 2014, 2015 et 2017 sur son propre bateau) qui, pour sa part, sera épaulé par Adam Currier, Clément Bouyssou, Mathieu Renault et Julien Villion, son routeur pour le Rhum à venir.

A noter par ailleurs que lors de ces trois prochains jours, le Team va animer un stand sur le village de la course, en présence de deux bénévoles de l’association Rêves de Clown et de représentants de Neolid, l’un des partenaires techniques de l’équipe, tandis que des invités seront embarqués à bord du Multi50, parmi lesquels Nicolas Adam, le chef étoilé de la Vieille Tour à Plérin qui devrait réserver une petite surprise à l’équipage, ce vendredi.



Crédit photo: © JM LIOT

Next

Les points à travailler d’ici à la Route du Rhum identifiés

Le 27-07-18

Ce vendredi à la mi-journée, Erwan Le Roux est arrivé à Cherbourg, bouclant ainsi la 2e édition de la Drheam Cup – Destination Cotentin en 3e position dans la classe des Multi50 derrière Thibaut Vauchel-Camus et Lalou Roucayrol, au terme d’une course marquée par le petit temps (hormis sur la section entre le Fastnet et Wolf Rock) et riche en rebondissements.

Une régate de 700 milles qui a, dans ce contexte, mis les nerfs des marins à rude épreuve jusque dans les dernières longueurs.
« Ça a pas mal redistribué les cartes sur la fin.
Ça a été un peu tendu mais à choisir entre la 3e et la 5e place, je préfère nettement la 3e »,
a commenté le skipper de FenêtréA – Mix Buffet à son arrivée au ponton. « Sur cette Drheam Cup, on a eu des conditions qu’on ne retrouvera pas sur la Route du Rhum. Ça a néanmoins été une belle régate et il en faut des comme celles-là parfois. En ce qui me concerne, le classement est assez anecdotique, surtout par rapport aux conditions météo que l’on a rencontrées. Il n’empêche qu’on a bien navigué malgré tout, qu’on a été présent dans la stratégie et qu’avec Julien (Villion, son routeur à terre, ndlr), on a bien fonctionné. L’important, en vue du Rhum, c’est qu’on a identifié quelques-uns de nos points faibles. On va ainsi pouvoir les travailler d’ici au départ de la transat mais globalement, ce que l’on peut dire à l’issue de cette course, c’est qu’on est quasiment prêt ».



Crédit photo: © Jacques Vapillon

Next

Une course technique à venir

Le 23-07-18

Après avoir remporté le warm-up de la Drheam-Cup Destination Cotentin en équipage hier, Erwan Le Roux se prépare maintenant à s’élancer en solitaire sur les 736 milles du parcours de la course à destination de Cherbourg,

« Le prologue a vraiment été sympa. Louis Giard a très bien tactiqué. On a pu voir le pro de la risée ! »,
s’est amusé le skipper de FenêtréA – Mix Buffet qui espère lui aussi réaliser de jolis coups ces prochains jours entre la pointe Bretagne, le phare du Fastnet, Wolf Rock, Shamble W (à proximité de l’île de Wight) et la pointe du Cotentin.

« Il va y avoir pas mal de zones de transition à négocier et si globalement, il va y avoir assez peu de vent, ça va être intéressant et technique, en particulier la section jusqu’au Fastnet.
Celui a passer en tête à cet endroit risque bien de creuser l’écart même si la deuxième traversée de la Manche risque de nouveau de chambouler les choses. Clairement, sur cette Drheam Cup, il va se passer plein de choses et je pense qu’il va y avoir des rebondissements jusqu’à la fin. C’est super! »

Assure le skipper de FenêtréA – Mix Buffet qui vise naturellement une nouvelle victoire cette saison après celles déjà décrochées au Tour de Belle-Ile et au Grand-Prix de l’Ecole Navale.

Verdict jeudi soir.



Crédit photo: © La Drheam-Cup Destination Cotentin

Next

Louis Giard embarque avec Erwan Le Roux sur FenêtréA-Mix Buffet lors du Drheam Trophy

Le 19-07-18

Samedi prochain, lors du Drheam-Trophy, prologue de la Drheam Cup - Destination Cotentin à la Trinité-sur-mer, le champion du monde junior et champion d’Europe de planche à voile, Louis Giard, fera partie de l’équipage du Team FenêtréA-Mix Buffet aux côtés d’Erwan Le Roux.

Champion du monde junior en 2013, champion de France en 2014, champion d'Europe en 2017, Louis Giard monte également régulièrement sur les podiums de Coupe du Monde (vainqueur à Miami en 2017 et 2018, lauréat à Hyères en 2017), il fait aujourd’hui partie des meilleurs véliplanchistes mondiaux et un des favoris pour représenter la France aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Né à Carnac, Louis a grandi à la Trinité et a ainsi pu voir, dès son plus jeune âge, les plus beaux bateaux de course au large. Le jeune Morbihannais nourrit en effet des ambitions de course au large à plus longs termes, après sa carrière olympique… Cette navigation aux côtés d’Erwan Le Roux aura donc comme un avant-goût de ce qui pourrait l’attendre dans les années à venir. Compétiteurs dans l’âme, les deux Morbihannais auront à cœur de gagner ce prologue ensemble et à domicile, quelques jours avant que Louis ne s’envole pour défendre ses chances de podium au Championnat du Monde d’Aarhus au Danemark (2 au 12 août).

Pour ce prologue intervenant juste après sa première navigation en solitaire réussie et qualificative pour la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, Erwan a également intégré à son équipage un autre invité de marque : Matthieu Tatibouet. C’est lui qui, à l’époque moniteur de voile à l’école des Glénan de l’île d’Arz, a fait tirer ses premiers bords à Erwan. Erwan avait alors 18 ans et venait de découvrir seulement la voile !



Crédit photo: © FenêtréA-Mix Buffet

Next

Route du Rhum - Destination Guadeloupe

Le 13-07-18

FenêtreA-Mix Buffet qualifié, objectif le doublé pour Erwan Le Roux !

Durant près de 3 jours, Erwan Le Roux, à la barre du trimaran Multi50 FenêtréA-Mix Buffet, a avalé les 1100 milles nécessaires à sa qualification pour la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Parti le 8 juillet dernier, il a choisi d'aller jusqu'au Cap Ortegal, au Nord Ouest de l'Espagne. Sa qualification en poche, Erwan Le Roux, actuel Champion de France de la classe Multi50 et vainqueur de la dernière Route du Rhum dans cette catégorie, va pouvoir maintenant se focaliser sur sa préparation et l'aboutissement d'un rêve : celui d'intégrer le club, très fermé, des doubles vainqueurs de la Route du Rhum.


La saison qui s'annonçait déjà relativement chargée se poursuit maintenant avec des rendez-vous qui vont permettre à Erwan Le Roux de monter en puissance jusqu'à la plus célèbre des transats en solitaire dans laquelle le skipper morbihannais vise clairement une deuxième victoire consécutive. Pour cela, pas de répit, il sera dès la semaine prochaine au départ de la Drheam Cup-Destination Cotentin qui partira de la Trinité-sur-mer, le port d'attache du Multi50 FenêtréA - Mix Buffet, le 23 juillet. En août, Erwan retrouvera tous les candidats à sa succession lors des deux rendez-vous d'avant Route du Rhum de la classe Multi50 : Le Trophée des Multicoques Baie de Saint-Brieuc (24 au 26) et Le Grand Prix Valdys Multi50 (31 août au 7 septembre). Engranger des milles, du temps de navigation avec son bateau, tels sont les objectifs du skipper du trimaran FenêtréA - Mix Buffet pour s'aligner dans les meilleures conditions, le 4 novembre prochain, au départ de la plus mythique des transatlantiques en solitaire.

" Cette première sortie en solitaire depuis mon hernie discale au printemps dernier est rassurante. C’était pour moi un vrai test, qui m’a permis de jauger mon état physique et de reprendre mes marques à bord du bateau. Une qualification pour la Route du Rhum synonyme de reprise me concernant et le tout dans des conditions clémentes mais efficaces qui vont me permettre de monter en puissance sereinement dans ma préparation. J’ai eu de très bonnes sensations à bord et j’en ai profité pour vérifier les performances du bateau. Je suis content et serein d’aborder la Drheam Cup après ce premier palier de trois jours en mer en solitaire. Prochaine étape, les régates avec l’ensemble des copains de la classe Multi50, en commençant par la Drheam Cup dès la semaine prochaine au départ de la Trinité. C’est tellement rare d’avoir ce genre de course en solitaire et sur une telle distance. C’est le combo idéal pour un multicoque de 50 pieds. Cela va être fantastique, j’ai vraiment hâte ! "

Un parcours atypique

Route du Rhum (en 2014), Transat Jacques Vabre (en 2009, 2013 et 2015), Tour de France à la Voile (2008, 2009 et 2014) : Erwan Le Roux a inscrit à son palmarès les courses les plus prestigieuses, que ce soit en solitaire, en double ou en équipage, mais aussi en monocoque ou en multicoque. Tenace et déterminé, il engrange les succès, notamment sur le circuit des Multi50. Un circuit dont il est aujourd'hui l'une des figures incontournables et le champion de France en titre. Et pourtant, contrairement à nombre de ses concurrents, le natif d'Auray n'a pas usé ses fonds de cirés en Optimist, ni sur aucun autre support lorsqu'il était enfant. C'est sur le tard, l'année de son baccalauréat et de ses 18 ans, qu'il découvre la voile, initié par un de ses professeurs de lycée. Ainsi, alors qu'il se prédestine au métier de chaudronnier (le même que son père), le virage est pris avec, à la clé, le succès que l'on connait. Aujourd'hui, s'il est incontestablement l'une des figures de la classe Multi50 et de la voile française en général, Erwan Le Roux continue de nourrir de grosses ambitions, et notamment celle de rentrer, en novembre prochain, dans le cercle très fermé des doubles vainqueurs de la Route du Rhum dont font partie Laurent Bourgnon, Roland Jourdain et Lionel Lemonchois.

Un marin engagé

Président de la classe Multi50 depuis 2016, Erwan le Roux a toujours été un fervent ambassadeur de ces trimarans de 50 pieds de long (15.24m). Accessibles grâce à des budgets maîtrisés, spectaculaires et ultra-performants, conçus pour naviguer en solitaire, en double ou en équipages, les trimarans Multi50 sont les supports qui ont permis à Erwan de tout gagner... ou presque.

Engagé, il l'est également auprès de l'association « Rêves de Clown » dont il est le parrain.

Des actions menées au quotidien dans les hôpitaux de la région que le Morbihannais, père de deux enfants, a décidé de mettre en lumière autant que possible. Il fera notamment vivre son aventure lors de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe. Une manière d'ouvrir une fenêtre sur l'extérieur aux enfants hospitalisés, et de partager avec eux, ce rêve un peu fou de doublé.



Crédit photo: © JM LIOT

Next

Erwan Le Roux s’engage au côté de l’association Rêves de Clown

Le 28-06-18

Vainqueur de la Route du Rhum, triple vainqueur de la Transat Jacques Vabre et champion de France en titre dans la catégorie des Multi50, Erwan Le Roux est un marin de haut-niveau mais également un homme engagé. Le skipper du trimaran FenêtréA - Mix Buffet, actuellement en préparation pour la prochaine édition de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe où il vise une nouvelle première place, ce qui le ferait alors rentrer dans le cercle très fermé des doubles vainqueurs de la plus mythique des transats, a en effet choisi de s’engager au côté de l’association lorientaise Rêves de Clown.

Le Morbihannais porte ainsi désormais les couleurs de l’association qui fête les 20 ans des débuts de clowns à l’hôpital cette année ! Michel Vobmann, son fondateur, bien conscient que l’hospitalisation est souvent une épreuve pour les enfants comme les familles, douleur, incertitude, angoisse agissent sur l’état de chaque enfant et ce, malgré un grand professionnalisme des équipes médicales, oeuvre au quotidien avec ses équipes pour améliorer les conditions d’hospitalisation des enfants et des adultes au sein des établissements de soins avec la présence des « Docteurs Clowns ». Ces professionnels formés oeuvrent, main dans la main, avec le corps médical. Un dispositif unique en Bretagne que le navigateur Morbihannais a naturellement choisi de soutenir en acceptant d’en devenir l’ambassadeur. br>
Erwan Le Roux, skipper du Multi50 FenêtréA – Mix Buffet : « C’est pour apporter un rayon de soleil dans les services que les « Docteurs-Clowns » de Rêves De Clown vont à la rencontre des enfants et même d’adultes hospitalisés. Je trouve que leurs actions sont belles et méritent d’être mise en lumière autant que possible. Elles permettent d’ouvrir une fenêtre de bonheur, tournée vers l’imaginaire. C’est une idée formidable et porter leurs couleurs sur mon bateau est ma façon à moi de les aider. J’espère pouvoir leur offrir une certaine visibilité mais aussi leur faire partager mes aventures. Sur la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, bien sûr, mais pas seulement car je souhaite vraiment m’engager sur le long terme pour cette cause qui me touche et me tient à coeur. » br>
Michel Vobmann, fondateur de l’association Rêves de Clown : « Le fait qu’Erwan Le Roux ait accepté de nous apporter son soutien est, pour nous, une belle marque de confiance. C’est à la fois un engagement humain et personnel. Nous allons vivre à ses côtés ses exploits et nous lui souhaitons beaucoup de réussite afin de montrer aux enfants et aux personnes malades que même dans la difficulté, la volonté permet de s’en sortir et d’avancer. D’aller au bout de ses envies et de ses rêves. »



Crédit photo: © JM LIOT

Next

Tour de Belle-Ile : FenêtréA – Mix Buffet sur le podium toutes classes !

Le 02-06-18

Ce samedi, le Multi50 FenêtréA – Mix Buffet s’est octroyé la 3e place au scratch de la 10e édition du Tour de Belle-Ile derrière les Maxi Sensation Océan de Mayeul Riffet et Sodedo de Thomas Coville. Une jolie performance pour Erwan Le Roux est son équipage, auteurs du meilleur départ de la flotte, ce qui leur a ensuite donné un certain avantage pour tirer leur épingle parmi les 400 bateaux en lice, sur les 14 milles du parcours (le parcours initial long de 42 milles ayant finalement été réduit au niveau des Poulains en raison des tous petits airs en baie de Quiberon).

« On est super content. On est, effectivement, très bien parti à proximité du bateau militaire, c’est-à-dire en milieu de ligne. Dès lors, on a pu faire une bonne partie de la différence par rapport à ceux de derrière qui se sont trouvés déventés les uns et les autres car ensuite, il n’y a pas eu suffisamment de vent (entre 0 et 6 nœuds, ndlr) pour pouvoir revenir », a indiqué le skipper à son retour à La Trinité-sur-Mer, évidemment ravi de sa performance du jour. Et pour cause, en passant la ligne d’arrivée aux Poulains à 15h03, le navigateur morbihannais et son équipe ont fini troisième au Classement Libre de la course, 1h38 après le grand vainqueur, Sensation Océan mené par Mayeul Riffet avec qui il avait régaté à l’occasion du Grand Prix Guyader en mai dernier. « On est satisfait de finir premier Multi50 mais surtout de finir troisième toutes classes devant des grosses unités telles que Ultim’Emotion. C’est vraiment la cerise sur le gâteau ! L’un des passages clés a été celui de la Teignouse qu’il a fallu prendre dans le bon sens mais qui n’a pas été simple dans la pétole car le courant poussait contre le phare et écartait de la bouée. Il a donc fallu bien anticiper et rester haut, ce qui nous avons réussi à faire », a souligné Erwan qui va consacrer ces prochains jours à des sorties en mer de relations publiques et qui entamera, d’ici à une quinzaine de jours, ses premiers entraînements en solitaire en vue de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe.



Crédit photo: © JM LIOT

Next

Dans les rangs du Tour de Belle-Ile !

Le 01-06-18

Le coup d’envoi de la 10e édition du Tour de Belle-Ile sera donné demain, à 10 heures. Les 400 équipages en lice s’élanceront alors pour une boucle de 42 milles, au départ et à l’arrivée de La Trinité-sur-Mer, via l’île Morbihannaise qu’ils laisseront à bâbord. Le Multi50 d’Erwan Le Roux fait naturellement partie des rangs et compte bien tirer au mieux son épingle du jeu. « Nous sommes les petits bateaux de la Classe Libre.

De ce fait, c’est un peu difficile pour nous de briller sur cette course et de rivaliser avec des Maxi Trimaran comme Sodebo Ultim ou des 60 pieds tels que Trimaran Ocean Sensation, mais nous allons assurément bien batailler avec Réauté Chocolat, l’autre Multi50 de la flotte. L’an passé, il nous avait battu. Cette année, on espère bien prendre notre revanche »,
explique le skipper de FenêtréA – Mix Buffet qui profitera de l’occasion pour embarquer Dominique Lamballe, le Président de FenêtréA, Stéphanie Lis, la responsable marketing de Mix buffet et Yvon Cardinal mais aussi faire découvrir sa machine à des marins expérimentés tels que Nicolas Lunven. « C’est toujours bien de profiter de ce type d’épreuve pour faire des relations publiques et faire découvrir notre série », souligne Erwan qui naviguera également aux côtés d’Adam Currier, Clément Bouyssou, Tom Laperche et Julien Villion. « Ça s’annonce sympa, avec du soleil, ce qui va changer par rapport à l’année dernière, mais aussi avec du petit temps. Tout va donc être possible mais ce n’est certainement pas cette année que l’on va battre des records », assure Erwan Le Roux. Pour mémoire, rappelons que le temps de référence du Tour de Belle-Ile est détenu depuis 2010 par le MOD70 Edmond de Rothschild mené par Sébastien Josse (2 heures et 24 minutes).

Crédit photo: © JM LIOT

Next






Découvrez ici la suite des actualités ou ici les dernières nouvelles en direct des réseaux sociaux et les dernières vidéos d'Erwan.







Suivez l'actualité du team FenêtréA-Mix Buffet en direct via les réseaux sociaux!

Retrouvez ci-dessous les dernières vidéos du team.