Bienvenue à bord du trimaran
FenêtréA-MixBuffet

Retrouvez ici l'actualité du bateau FenêtréA-MixBuffet et de son skipper Erwan Le Roux.

Tour de Belle-Ile : FenêtréA – Mix Buffet sur le podium toutes classes !

Le 02-06-18

Ce samedi, le Multi50 FenêtréA – Mix Buffet s’est octroyé la 3e place au scratch de la 10e édition du Tour de Belle-Ile derrière les Maxi Sensation Océan de Mayeul Riffet et Sodedo de Thomas Coville. Une jolie performance pour Erwan Le Roux est son équipage, auteurs du meilleur départ de la flotte, ce qui leur a ensuite donné un certain avantage pour tirer leur épingle parmi les 400 bateaux en lice, sur les 14 milles du parcours (le parcours initial long de 42 milles ayant finalement été réduit au niveau des Poulains en raison des tous petits airs en baie de Quiberon).

« On est super content. On est, effectivement, très bien parti à proximité du bateau militaire, c’est-à-dire en milieu de ligne. Dès lors, on a pu faire une bonne partie de la différence par rapport à ceux de derrière qui se sont trouvés déventés les uns et les autres car ensuite, il n’y a pas eu suffisamment de vent (entre 0 et 6 nœuds, ndlr) pour pouvoir revenir », a indiqué le skipper à son retour à La Trinité-sur-Mer, évidemment ravi de sa performance du jour. Et pour cause, en passant la ligne d’arrivée aux Poulains à 15h03, le navigateur morbihannais et son équipe ont fini troisième au Classement Libre de la course, 1h38 après le grand vainqueur, Sensation Océan mené par Mayeul Riffet avec qui il avait régaté à l’occasion du Grand Prix Guyader en mai dernier. « On est satisfait de finir premier Multi50 mais surtout de finir troisième toutes classes devant des grosses unités telles que Ultim’Emotion. C’est vraiment la cerise sur le gâteau ! L’un des passages clés a été celui de la Teignouse qu’il a fallu prendre dans le bon sens mais qui n’a pas été simple dans la pétole car le courant poussait contre le phare et écartait de la bouée. Il a donc fallu bien anticiper et rester haut, ce qui nous avons réussi à faire », a souligné Erwan qui va consacrer ces prochains jours à des sorties en mer de relations publiques et qui entamera, d’ici à une quinzaine de jours, ses premiers entraînements en solitaire en vue de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe.



Crédit photo: © JM LIOT

Next

Dans les rangs du Tour de Belle-Ile !

Le 01-06-18

Le coup d’envoi de la 10e édition du Tour de Belle-Ile sera donné demain, à 10 heures. Les 400 équipages en lice s’élanceront alors pour une boucle de 42 milles, au départ et à l’arrivée de La Trinité-sur-Mer, via l’île Morbihannaise qu’ils laisseront à bâbord. Le Multi50 d’Erwan Le Roux fait naturellement partie des rangs et compte bien tirer au mieux son épingle du jeu. « Nous sommes les petits bateaux de la Classe Libre.

De ce fait, c’est un peu difficile pour nous de briller sur cette course et de rivaliser avec des Maxi Trimaran comme Sodebo Ultim ou des 60 pieds tels que Trimaran Ocean Sensation, mais nous allons assurément bien batailler avec Réauté Chocolat, l’autre Multi50 de la flotte. L’an passé, il nous avait battu. Cette année, on espère bien prendre notre revanche »,
explique le skipper de FenêtréA – Mix Buffet qui profitera de l’occasion pour embarquer Dominique Lamballe, le Président de FenêtréA, Stéphanie Lis, la responsable marketing de Mix buffet et Yvon Cardinal mais aussi faire découvrir sa machine à des marins expérimentés tels que Nicolas Lunven. « C’est toujours bien de profiter de ce type d’épreuve pour faire des relations publiques et faire découvrir notre série », souligne Erwan qui naviguera également aux côtés d’Adam Currier, Clément Bouyssou, Tom Laperche et Julien Villion. « Ça s’annonce sympa, avec du soleil, ce qui va changer par rapport à l’année dernière, mais aussi avec du petit temps. Tout va donc être possible mais ce n’est certainement pas cette année que l’on va battre des records », assure Erwan Le Roux. Pour mémoire, rappelons que le temps de référence du Tour de Belle-Ile est détenu depuis 2010 par le MOD70 Edmond de Rothschild mené par Sébastien Josse (2 heures et 24 minutes).

Crédit photo: © JM LIOT

Next

Champion de France !

Le 10-05-18

La 17e édition du Grand Prix de l’Ecole Navale s’est achevée ce samedi, en rade de Brest, après trois jours de compétition. Chez les Multi50, l’équipage de FenêtréA – Mix Buffet a réalisé un très joli score en remportant sept des dix manches courues, s’adjugeant ainsi, du même coup, le Trophée Brest Life et le premier titre de champion de France décerné dans sa catégorie. Entretien avec le skipper, Erwan Le Roux.

Comment s’est passé cette dernière journée du Grand Prix ? « Nous avons disputé trois courses, deux « banane » et un côtier d’une douzaine de milles, dans un vent assez instable, soufflant entre 10 et 15 nœuds. Les conditions n’étaient vraiment pas faciles, avec de très grosses bascules. Les tacticiens se sont bien arraché les cheveux. Nous avons terminé troisième puis deux fois premier ce qui nous a permis de conforter notre première place au général et de remporter le Grand Prix. C’était vraiment une très belle épreuve. Le comité de course a vraiment été top et le plan d’eau de la rade de Brest se prête parfaitement à nos bateaux car il permet à la fois de faire des parcours construits et du large. »
Que retiendrez-vous de cette compétition ?
« En premier lieu, que tout le monde a bien élevé son niveau de jeu et que Thibaut Vauchel-Camus, qui vient d’arriver, est déjà bien dans le match. C’était super que Gilles Lamiré, qui rentre tout juste de transat, soit parmi nous ce week-end. On a tous bien bataillé et ça a bien distribué. A bord de FenêtréA – Mix Buffet, on est très content de gagner dans ce contexte. Très content aussi de décrocher le tout premier titre de champion de France de Multi50 décerné à notre palmarès. Un titre qui, je l’espère, est le premier d’une longue série, avec toujours plus de bateaux. Si on était six ou sept l’an prochain, ce serait super. »
A propos du bateau ?
« Ce qu’on a fait cet hiver sur le bateau est très positif. Il a bien progressé. C’est aussi le cas d’Arkema qui va vraiment très vite. Réauté a avancé également, mais dans d’autres domaines tandis que Solidaires En Peloton – ARSEP affiche des qualités certaines. Cette semaine, il a quasiment toujours pris tous les meilleurs départs. Je suis content parce que la flotte des Multi50 offre de belles images. On arrive à montrer à tout le monde ce qu’on fait avec nos bateaux en emmenant des invités à bord, que ce soit entre trois bouées ou au large. C’est vraiment super de pouvoir embarquer du monde. On régate sans enlever notre ADN car on est toujours dans cet esprit de faire partager au plus grand nombre, partenaires des projets et partenaires de l’organisation. C’est vraiment extraordinaire. Je tiens par ailleurs à remercier l’équipe : Karl et Baptiste, nos stagiaires, Stéphane qui s’occupe de toute la logistique et qui a par exemple géré notre problème de solent (explosé avant-hier) pour que l’on soit opérationnels aujourd’hui, mais aussi tous les équipiers, Adam, Mayeul, Mathieu, Clément… C’est un vrai travail d’équipe et il y a une vraie osmose. Ca fait très plaisir. »
La suite ?
« Ces quinze prochains jours, nous allons enchaîner les sorties de relations publiques puis le 2 juin, nous nous alignerons au départ du Tour de Belle-Ile. »

Crédit photo: © JM LIOT

Next

Petit souci de solent

Le 10-05-18

Ce vendredi, troisième jour du Trophée de la ville de Brest dans le cadre du Grand Prix de l’Ecole Navale, les cinq Multi50 en lice ont disputé un grand côtier de 60 milles autour de la presqu’île de Crozon, profitant d’un flux soufflant entre 20 et 25 nœuds.
Des conditions toniques qui ont fait le bonheur de l’équipage de FenêtréA – Mix Buffet, une nouvelle fois bien dans le match avant de devenir trop handicapé par la perte de son solent pour espérer arracher la victoire. « Ça a été très disputé mais il nous est arrivé quelques bricoles. A la bouée de dégagement, alors que nous étions sous grand-voile haute et trinquette, le solent s’est soudainement déroulé. Il a malheureusement explosé en deux. Après ça, nous sommes tout de même parvenus à revenir ensuite au score, et même à passer en tête à une marque du côté de Morgat, mais sur la fin du parcours, le vent a gravement molli et notre solent nous a beaucoup manqué. Nous n’avons, dès lors, plus été en mesure de lutter à armes égales avec les autres », a commenté Erwan Le Roux qui a ainsi bouclé cette 4e course de la compétition en troisième position.

Au général, pas de changement toutefois. Le navigateur Morbihannais et sa bande occupent toujours les commandes. Reste à confirmer demain, dernier jour du Grand Prix de l'École Navale. Au menu : deux parcours de type « banane » et un petit côtier.

Crédit photo: © JM LIOT

Next

Trois sur trois !

Le 10-05-18

Décidément, les garçons de FenêtréA – Mix Buffet ont mangé du lion ! Déjà auteurs d’une très belle journée hier, ils ont enfoncé le clou, ce vendredi, au Grand Prix de l’Ecole Navale, en remportant les trois courses du jour. Un sans-faute qui leur permet, ce soir, de disposer de quatre points d’avance au général sur leur dauphin, Arkema. « C’était la journée parfaite. On a fait trois parcours de type « banane ». C’est un format que j’aime bien et que les gars à bord apprécient aussi. Reste que contrairement aux apparences, il a fallu batailler ferme pour s’imposer car hormis la dernière course que nous avons menée de bout en bout, sur les deux autres, les cartes ont régulièrement été redistribuées car ce n’était, tactiquement, pas facile. Il a fallu s’arracher sacrément, surtout sur la première. C’est dans le dernier jibe qu’on a fini par reprendre les commandes. Mais comme dirait l’autre, l’important, c’est d’être devant au bon moment ! », a déclaré Erwan Le Roux à son retour à terre, par ailleurs ravi de voir Réauté Chocolat élever franchement son niveau de jeu et Solidaires En Peloton, le dernier-né de la classe, d’ores et déjà bien dans le match. « Ça apporte énormément de piment, c’est vraiment super » a terminé le Morbihannais qui a maintenant rendez-vous pour un grand côtier de 60 milles. « Ça va être sympa car demain, du vent assez soutenu est annoncé ». Voilà qui promet.

Crédit photo: © JM LIOT

Next

Erwan Le Roux : « Le jeu du tapis vert »

Le 07-05-18

La bagarre a été somptueuse tout au long du week-end au sein de la flotte des Multi50 du 19e Grand Prix Guyader, en particulier entre FenêtréA-Mix Buffet et Arkema. Ces deux-là se sont, en effet, constamment rendu coup pour coup abordant ainsi la dernière course avec un écart de seulement 0,5 point. Dans ce contexte, l’ultime parcours côtier de 9 milles proposé par le comité de course ce lundi s’annonçait forcément décisif. Lancé en milieu d’après-midi après que la brise thermique s’installe en baie de Douarnenez, ce dernier a tenu toutes ses promesses puisque les quatre équipages en lice se sont battus comme des chiffonniers. Au final, Erwan Le Roux et ses hommes ont été les premiers à franchir la ligne d’arrivée mais c’est un dénouement pour le moins inattendu qui les a privés d’une quatrième victoire à Douarnenez. En effet, Lalou Roucayrol et sa bande ont choisi de porter réclamation contre le comité pour marque manquante, faisant ainsi purement et simplement annuler cette dernière régate. A la clé, un classement inchangé par rapport à celui d’hier soir. Le tiercé dans l’ordre : Arkema, FenêtréA-Mix Buffet et Réauté Chocolat.

Comment s’est passée cette dernière journée ?

« Ça a été une régate de dingue ! On était tous léthargiques, en train de manger des sandwiches et des salades et d’un coup, le vent est rentré à 20 nœuds ! Il a fallu se mettre dans l’action. C’était incroyable car la mer était plate et le vent est monté jusqu’à 20-22 nœuds. De ce fait, les manœuvres ont vraiment été très engagées. C’était presque un peu limite pour nos bateaux. On était à moitié à la rue au milieu du parcours alors que sur la ligne de départ, il n’y avait pas de vent du tout. On est d’ailleurs parti comme on a pu tandis que le pauvre Réauté Chocolat s’est fait écrasé contre la digue à cause du courant. Après, ça a été une grosse bataille avec Arkema et Solidaires En Peloton – ARSEP. Il y a eu des manœuvres en pagaille. On a régaté au contact. Sur un patin, bord à bord, c’était incroyable ! J’aurais bien aimé être une petite souris pour voir le spectacle de l’extérieur. Au final, on a été les premiers à franchir la ligne d’arrivée, sans doute parce qu’on était un poil plus à l’aise que les autres dans les manœuvres. Il faut vraiment féliciter l’équipage car ça a été chaud et les gars sont montés très haut en cardio. »

Au bout du compte, cette manche a sauté suite à la protestation posée par Arkema pour marque manquante sur le parcours, le jury ayant reconnu une erreur du comité. Quel est votre sentiment ?

« Moi, j’ai passé une super journée, manche qui compte ou pas. On a passé la ligne d’arrivée en premier et peu importe si la course est invalidée pour finir. C’est le jeu du tapis vert et de la régate. Ce que j’ai vu lors des trois jours de course me met en confiance pour la suite du programme et si je dois laisser une course à Lalou, je préfère évidemment que ce soit celle-là plutôt que la Route du Rhum ! Il n’y a pas de problème, on sait qu’on a gagné à la régulière. Ce que je retiens par ailleurs de ce Grand Prix Guyader 2018, c’est qu’on a fait plaisir à de nombreux invités et que tout le monde avait la banane en rentrant de mer. »

Un mot sur la suite ?


« Demain, on va attaquer le convoyage pour aller à Brest où on est attendu pour le Trophée de la ville de Brest dans le cadre du Grand Prix de l’Ecole Navale. Ça va être sympa aussi car c’est également un très beau plan d’eau. Il devrait y avoir pas mal de pression. Ça va un peu changer la donne. »

Crédit photo: © JM LIOT

Next






Découvrez ici la suite des actualités ou ici les dernières nouvelles en direct des réseaux sociaux et les dernières vidéos d'Erwan.







Suivez l'actualité du team FenêtréA-Mix Buffet en direct via les réseaux sociaux!

Retrouvez ci-dessous les dernières vidéos du team.